L’exigence est belle, mais l’exigence est fourbe.
Comment être authentique quand la perfection s’invite ?
Mon mental a bien trop souvent pris le pas sur l’élan de mon pinceau
Et il est grand temps maintenant de me sevrer de cette drogue
Qui n’est autre que la peur de se révéler complètement.

Des yeux démesurés mais tellement vrais.
Digne et triste, forte et fragile,
Distante et voulant se donner.
Cette femme dont je ne voyais que les défauts
A su touché mon coeur lorsque j’ai compris
Qu’elle était moi, tout simplement.

« Réchauffe-moi le coeur »
Acrylique sur toile
80 x 80 x 4 cm

 

Ariane Baffie

A lire aussi

 

Pas peu fière !

Une commande dont je suis hyper fière ! Le challenge était grand, mais je crois que je n'étais pas seule à tenir mon pinceau... Mille merci Nadège Ferri - Life Coach pour la confiance que tu m'as apportée pour peindre la Sharon Stone de tes rêves.     J'en...

lire plus

En coulisses

Parce qu'un graffiti ne s'improvise pas (toujours), voici une petite photo pour vous illustrer la préparation pour un mur de 7m de long par 2,50m de haut environ:     - croquis rapide mais devant être le plus explicite possible pour que les clients se...

lire plus

C’est de la merde !!!

Au début, l'excitation, puis l'application, et ensuite... la panique ! Ce que je fais est vraiment horrible !!! Mais heureusement, je sais que c'est un passage obligé, que je traverse à chaque fois, et qui demande patience. Les gens pensent en général que peindre est...

lire plus